auriculothérapie

La réflexologie auriculaire repose sur le même mode de fonctionnement que les autres techniques réflexes. En effet, elle utilise le système nerveux comme véhicule d'information. 

Lors de la séance, ce ne sont pas des zones mais des points précis sont stimulés. La stimulation des points de l'oreille était déjà utilisée à la période de l'Egypte ancienne. La réflexologie auriculaire à été remise au goût du jour par le docteur Paul Nogier dans les années 1950. Il a ainsi établit une cartographie précise du coprs humain sur l'oreille. Il est d'ailleurs intéressant de noter la similitude entre la forme de l'oreille et l'image du foetus.

La réflexologie auriculaire a été reconnue par l'OMS en 1990.

 

Champs d'action privilégiés (liste non exhaustive)

  • douleurs neurogènes (névralgies, migraines, sciatiques, zona,...)
  • douleurs rhumatologiques (tendinites, gonalgies,...)
  • conduites addictives (tabac, alcool, boulimie,...)
  • troubles digestifs (colopathies fonctionnelles, fragilité hépatique,...)
  • troubles hormonaux fonctionnels (dysménorrhées, infertilité, impuissance, pb thyroïdiens,...)
  • troubles de l'adaptation au stress (anxiété, dépression, énurésie, insomnie,...)
  • déséquilibres neuro-végétatifs (asthme, acouphènes, hypertension,...)
  • favorise la cicatrisation de la peau 

La réflexologie auriculaire ou réflexothérapie auriculaire (pratiquée avec les doigts) est aussi connue sous le nom d'auriculothérapie (pratiquée avec des aiguilles)

 

réflexologie auriculaire